Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

La crise du COVID19 : témoignages et réflexions

LE MOT DU PRÉSIDENT,

Bernard Golse

Compte tenu de cette période de confinement du fait de l’épidémie qui nous amène avec nos patients à tenter de maintenir - si ce n’est de renforcer autant que possible nos liens avec eux en l’absence de rencontre directe, en chair et en os - nous avons pensé qu’un espace de partage de nos différents témoignages et de nos réflexions, serait le bienvenu sur notre site.

Les consultations par téléphone ou en visioconférences nous obligent, en effet, et nous obligeront probablement de plus en plus, à élaborer une modélisation théorico-clinique de ces interventions non présentielles, à distance.
Il ne s’agit au fond, ni plus ni moins, que de mettre en forme une authentique métapsychologie de la rencontre.
Personnellement, je pense que cela nous renvoie à la question de la représentation du lien et à la nécessité d’une topique du lien (troisième topique ?) telle que nous essayons actuellement de la penser avec Sylvain Missonnier.
Comme possible germe de nos discussions futures, je vous propose donc les quelques réflexions qui suivent, qui ne sont que préliminaires et qui s’enracinent dans ma pratique avec les plus jeunes enfants.

LIRE LA SUITE

 

CocoVirus.net est une initiative bénévole destinée à combattre l'impact de la Crise du Coronavirus sur l'équilibre des plus jeunes.

ITALIE
Lenio Rizzo

Ça fait déjà plus d’un mois qu’en Italie au moins, on est confiné dans nos maisons, d’où on partage la souffrance que l’évolution effrayante de cette maladie nous réserve.
Chaque jour un cri de secours se lève de notre société tellement frappée sur les plans plus sensibles et qui touchent l’ensemble de la vie de nos interlocuteurs, la santé même, les relations interpersonnelles, la formation des plus jeunes, le travail des adultes, l’économie familiale et de la communauté entière, etc…

LIRE LA SUITE

 

GRÈCE
Hélène Lazaratu

Nouvelle initiative lancée par le Service de Santé Mentale pour Enfants et Adolescents du 1er Département de Psychiatrie de l'Université d'Athènes

LIRE LA SUITE

New initiative launched by the Child and Adolescent Mental Health Service of the First Psychiatric Department of the University of Athens.

READ MORE

BELGIQUE
Frédérique Legros

Dans un premier temps, dans le cadre du plan d'urgence des hôpitaux et dans un souci d’enrayer l’épidémie du COVID-19, il a été décidé du non retour des enfants qui étaient en famille le week-end du 15 mars. . Ceci a eu pour effet la fermeture des 2 unités qui accueillent enfants et adolescents obèses ainsi que la diminution du nombre d’enfants dans les autres unités. 

LIRE LA SUITE

ITALIE
Graziella Fava-Vizziello

Attivita' clinico-assistenziali durante l’emergenza COVID:
Indicazioni operative per i servizi di neuropsichiatria dell’infanzia e dell’adolescenza e per i servizi di riabilitazione dell’eta’ evolutiva

LEGGI TUTTO

 

FRANCE
Marie-Rose Moro

Les kits transculturels que nous avons construits pour les enfants, adolescents et familles migrantes...Ils sont partageables et utilisables par tous !

EN SAVOIR PLUS

ESPAGNE
Pascual Palau

Nous avons mis en place une assistance téléphonique et par vidéoconférence gratuite pour aider au femme enceintes, enfants et familles. 
En ce moment nous préparons un manifeste pour que les autorités sanitaires facilite que les enfants en situation de souffrance  émotionnelle  puissent sortir  une fois par jour avec le certificat d´un spécialiste, en respectant les mesures de prévention du risque de contage.

EN SAVOIR PLUS
 

 

 

ITALIE
Lodovico Perulli

Il est évident que la pandémie nous a trouvés sans armes, dépourvus d'une protection immunitaire sur le plan physique et non préparés sur le plan émotionnel pour faire face à l'idée d'un danger si important.
Je pense que l'idée de la mort et de la souffrance devrait trouver un espace constructif à l'intérieur de nous-mêmes dans la situation tragique que nous tous sommes en train de vivre.

LIRE LA SUITE

 

FRANCE
Sandrine Deloche

MISE EN DEMEURE
Ordre du confinement ! Au bercail les enfants fous, les terribles , les tornades, les déjantés

Ici on accueille des enfants à part, en journée seulement. Le jardin est une respiration adossée, un lieu d’espacement. Gambader, faire la toupie, gratter le sol, fouiller les environs, regarder les insectes, jouer avec l’eau, sentir le soleil, tout autant de saisies fortuites qu’ils feraient à l’accoutumée mais là rien. Ils sont absents. Ordre du confinement ! Au bercail les enfants fous, les terribles, les tornades, les déjantés. Rideau.

LIRE LA SUITE

 

FRANCE
Armelle Cadoret

Un cadre de pensée « extra corporelle »

Nous avons, comme tous, fermé l’IME dont je suis le médecin responsable le lundi 16 Mars à l’accueil collectif. Grâce à la réactivité de notre direction générale qui nous a demandé de le faire dès le vendredi matin sans attendre les directives de l’ARS, j’ai pu sortir rapidement de mon déni et préparer dans l’urgence le confinement imminent.

LIRE LA SUITE

 

FRANCE
Daniel Coum

Nous faisons aujourd’hui, à grand frais, l’expérience de nos fragilités. Le monde dans lequel nous vivons, pour l’avoir conçu et y avoir placé nos enfants, bute sur un virus, révélateur de notre vulnérabilité de structure. Nous sommes mortels ! Sans doute la surexposition médiatique quotidienne du décompte des victimes contribue-t-elle à alimenter une panique dont on peut espérer qu’elle serve, a minima, à une prise de conscience de l’urgence d’agir pour prévenir les crises à venir.

LIRE LA SUITE

FRANCE
Régine Prat

Continuité et COVID

Comment maintenir la continuité lorsque  nous ne sommes pas dans une continuité de situation et pas non plus  dans une continuité du processus dans la mesure où nous allons nous engager de façon beaucoup plus personnelle : donner des consignes, modifier le cadre (en ne serrant plus la main mais aussi en introduisant du gel hydroalcoolique, son utilisation réelle et visible par nous, des précautions, devoir également informer les patients, et introduire d’emblée un thème dans la séance …ce qui contredit quelque peu les règles de l’habituelle neutralité et libre association …) 

LIRE LA SUITE

 


ITALIE
Lodovico Perulli, Lenio Rizzo, Carolina Bonafede

Una riunione WEB del Gruppo Adolescenza dell’AEPEA-Si in epoca di  quarantena.

The group for adolescence psychopathology was formed in 2019 inside the “Association Européenne de Psychopathologie de l’Enfant et de l’Adolescent”, Italian branch (AEPEA-SI), to focus on the problems of adolescents both in the clinical practice and in institutional settings.Due to the Covid-19 pandemics the therapeutic settings both in “the one to one” relationship and in institutions, caring for difficult teen-agers, could not be maintained. Therefore many of us were forced to use an online setting both for equipe meetings and for individual counseling.

READ MORE


ITALIE
Lenio Rizzo et Carolina Bonafede

La nostra esperienza in Comunità educativo-riabilitative per adolescenti in epoca di COVID-19

The Covid-19 epidemic, which in the first months of 2020 turned into a pandemic, caused real upheavals in behaviour and lifestyles, determining the need to adapt to organisational principles and protocols, thus having to deal with new conditions and difficulties, but in the other hand it has also been an opportunity to experiment new tools, putting in practice new resources and becoming aware of standard practices and new priorities. This is what happened to us in the field of educational-rehabilitative communities for adolescents: between national decrees, regional ordinances and specific guidelines, our two communities, one residential and one a day centre, had to urgently deal with a series of initial issues, at first, and then implement an intense reorganization activity.

READ MORE

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus